TODO Should be editable

Apporter des ressources aux organisations locales

Apporter des ressources aux organisations locales

« La participation importante et totale des femmes est essentielle. Une vraie connaissance profonde de la cause et l’effet des violations des droits humains – et donc ce qu’il faut pour y mettre fin – ne peut venir que de celles qui sont directement touchées par celles-ci. » – Khin Ohmar, comité de conseil de Partners Asia

Quand plusieurs femmes ont été violées et deux tuées lors d’une bataille en 2015 entre l’armée gouvernementale et les armées ethniques dans l’Etat Shan, état du nord de la Birmanie, des groupes locaux se sont vite mobilisés. Ils ont engagé des avocats, lancé une campagne pour sensibiliser les gens aux violences de genre, et ont même tenu une conférence de presse pour exiger des poursuites judiciaires contre les responsables. De ces actions est né un réseau national qui a pour but l’évaluation des besoins communautaires et la sensibilisation à la violence de genre dans une région rongée par le conflit.

L’élimination de la violence de genre dans une région isolée, rongée par le conflit militaire, est un travail d’une difficulté extraordinaire. Seuls les activistes et les organisations ayant de liens forts à la communauté y réussissent. Ils savent ce qui se passe sur le terrain, qui est impliqué, et comment soutenir les femmes touchées par cette violence lorsqu’ils essaient de l’éliminer. Ce qu’il leur manque souvent sont les ressources financières nécessaires – c’est l’objectif visé par Partners Asia.

Partners Asia forge des liens entre les communautés locales en Birmanie et les ressources mondiales. La plupart des organisations qu’elle soutient seraient autrement incapables d’accéder aux ressources philanthropiques venant d’en dehors de la région, pour raison de barrières de la langue, d’isolement géographique, ou de manque de familiarité ou de capacité administrative pour gérer les demandes de subvention et les processus de reporting laborieux exigés par des organisations américaines ou européennes.

Les deux organisations qui ont mené le travail contre la violence dans l’Etat Shan sont venues auprès de Partners Asia en 2015; Partners Asia leur avait fourni des subventions sous une semaine. Ce n’en est qu’un de maints exemples de l’assurance d’un soutien financier de la part de l’organisation auprès de ceux qui sont les mieux équipés pour faire avancer les droits humains des femmes, des filles, et des personnes LGBTQI en Birmanie.

L’accès à la justice pour les survivantes à travers l’aide légale et la sensibilisation de la violence basée sur le genre sont des éléments clés du travail de Partners Asia. L’organisation promut également les droits LGBTQI, encourage l’accès à l’éducation pour des filles, améliore la sécurité financière des femmes, fait avancer les droits des travailleurs sexuels, et augmente l’accès aux services de santé pour les femmes marginalisées séropositives.

A partir de leur filiale à Yangon, Partners Asia a bâti un réseau national fort d’activistes venant de plusieurs groupes ethniques et qui se focalisent sur plusieurs sujets différents – une réussite importante dans un pays traversé par des séparations ethniques profondes et où beaucoup de fonds ont des exigences étroites par rapport à des ethnies ou des questions sociales spécifiques.

Suite à la victoire écrasante du Ligue national pour la démocratie d’Aung San Suu Kyi en 2015, le personnel de Partners Asia sur le terrain évalue l’état des organisations et identifie des défis et des opportunités. La croissance du bureau de Yangon ces dernières années a permis à Partners Asia à mieux soutenir les leaders locaux et à renforcer l’infrastructure des mouvements nationaux et intersectionaux pour faire avancer les droits humains des femmes, des filles, et des personnes LGBTQI en Birmanie. Cette croissance a permis au personnel de voyager à travers la Birmanie pour forger des relations avec des organisations émergeantes et pour renforcer des relations avec des partenaires de longue date. Partners Asia est maintenant bien positionné pour exploiter des ressources en soutien de ces mouvements lors d’une époque pleine d’agitation politique – et de possibilités.

La détention locale des initiatives de changement social a toujours été un principe de base du travail de Partners Asia, et en 2017, le bureau de Yangon deviendra officiellement une organisation de subventions indépendante et locale : le Tharthi Myay Foundation (Terre Paisible). La création de Tharthi Myay comme partenaire clé de mise en pratique en Birmanie inculquera d’autant plus une approche centrée sur la responsabilité à, la collaboration avec, et le soutien pour les partenaires engagées dans les mouvements locaux. Elle donne aussi à Partners Asia l’opportunité d’élargir ses subventions, ses recherches, et son mentorat à travers la région.

FAIRE AVANCER NOTRE MISSION

Les élections de 2015 ont marqué un tournant pour mettre fin à un demi-siècle de régime militaire en Birmanie. Ce moment suite à l’élection est plein d’opportunités pour du travail visionnaire pour les droits humains, et Partners Asia détient une position particulière pour le soutien et le renforcement des mouvements centrés sur les besoins des femmes, des filles, et des personnes LGBTQI. Depuis 2011, nous avons fourni à Partners Asia un soutien général des opérations, un soutien d’urgence, et un soutien de voyage. Ce soutien a contribué à l’agrandissement de sa capacité de leader dans l’établissement des mouvements nationaux et régionaux. Ces subventions souples augmentent la capacité de Partners Asia de répondre rapidement aux demandes des activistes locaux afin de fournir des ressources essentielles à travers groupes ethniques différentes, de manière souvent empêchée par des lignes directrices et du soutien de projet trop limités.

Conformément à notre stratégie de l’Asie du sud et de l’est, Partners Asia a une perspective singulière sur l’infrastructure des mouvements nationaux et régionaux ainsi que des liens profonds avec des communautés capables de guider nos ressources là où elles peuvent être employées de manière la plus stratégique pour faire avancer les droits humains des femmes, des filles, et des personnes LGBTQI – même ceux qui habitent dans des régions isolées et difficiles d’accès. La collaboration avec des organisations intermédiaires comme Partners Asia nous permet de garder une présence locale, même quand nous soutenons des organisations basées loin de nos bureaux à New York.

Télécharger étude de cas